Objectif Ecole Guinée

C'est le nom de l'association fondée par Bastien Musy, un jeune menuisier de Grandson, qui a déployé une énergie incroyable pour construire une école en Guinée. Ecole qui accueille désormais plus de 150 enfants. On vous raconte son histoire aujourd'hui dans ma Bulle.

Objectif Ecole Guinée Bastien (à droite), Matos et quelques membres de l'association devant le panneau indiquant la route vers l'école

L'école La fameuse école

Objectif Ecole Guinée Une des salles de classe

Objectif Ecole Guinée Bastien, ses amis et quelques élèves réunis

Objectif Ecole Guinée La fête le jour de l'inauguration

 

Voici les coordonnées de l'association :

Objectif Ecole Guinée / Bastien Musy

Banque Raiffeisen Mont-Aubert Orbe / No compte : CH51 80401 0000 0523 2510

----------------------------------------------------------

Bastien Musy, Rue Haute 50, 1422 Grandson, 079 284 86 74


Actualisé le

 

Anciens commentaires

Silvana

28.02.2012 21:49

Bravo Bastien! Ma fille aussi qui a travaillé comme bénévole 6 mois au Ghana, a créé avec d'autres bénévoles, une association. Akwaaba Esaase (bienvenue Esaase) vient en aide à une école orphelinat de ce village à 25 km de Kumasi - 2e ville du Ghana). Avec de nombreuses actions, l'assoc. a accompli de nombreux projets: construction de classes, moustiquaires,puits pour l'eau, envoi de container,achat de 2 bus pour le trasports des élèves, parrainages pour les orphelins et enfants défavorisés, plantation de cacaoyers, orangeraie (ces dernières existaient mais ont pris de l'essor).Le but est que AE à moyen terme, devienne autonome avec la production d'oranges et du cacao. Dernier projet en route : la construction (déjà sous toit) d'une école professionnelle permettant aux jeunes qui ne peuvent continuer les études par manque de moyens,d'acquérir une formation. En 2010 l'AE a fêté ses 5 ans d'existence et j'ai eu le plaisir d'accompagner ma fille sur place pour voir les réalisations accomplies. Un accueil chaleureux, des sourires d'enfants m'ont comblé de joie. Les quelques 300 élèves avaient préparé une fête en l'honneur des bénévoles : chants et danses. Malgré la pauvreté, c'est une grande joie de vivre qui'ils nous transmettent. C'était une expérience très riche. Naturellement les infrastructures (routes, réseau électrique, canalisations, recyclage, etc) sont de loin réduites au minimum. Mais à l'école nous avons essayé de leur faire comprendre l'importance des déchets (il y a des poubelles dans la cour). Leur expliquer que le tout-à-l'égout engendre des problèmes sanitaires (la malaria est assez répandue), mais il faudra encore des générations pour que cela entre dans leurs habitudes. Ma fille va se rendre en novembre pour la première récolte de cacao, en espérant qu'elle soit bonne. Voilà en quelques mots le récit de cette expérience. En t'écoutant Bastien j'avais l'impression de revivre mon voyage au Ghana. Bien du courage pour la suite et j'espère que tes futurs projets puissent se réaliser au plus vite. Si cela peut t'aider, le site de l'assoc. AE est là pour démontrer qu'avec la bonne volonté on peut arriver très loin.
www.akwaaba-esaase.org
Bon vent avec mes meilleurs voeux. Silvana

CAMARA

28.02.2012 13:43

C'est un travail fantastique, un investissement non négligeable surtout dans un village reculé!
Continuez.
Bravo!
L. Camara

Jacques, La Chaux-de-Fonds

28.02.2012 11:40

Connaissant l'Afrique de l'Ouest et notamment le Pays Dogon au Mali, je sais quels ont été vos problèmes. Mais au bout, il y a la fête, avec des gens qui sont vraiment reconnaissants. Des gens qui ont presque rien et qui vous offrent tout. Félicitations à vous et à votre équipe.

Linda, 2300

28.02.2012 11:29

Bravo !!! C'est superbe !!!