Chroniques

C'est de bon goût

De nouvelles recettes à découvrir au fil des saisons avec une foule de conseils culinaires !

S'abonner au flux RSS Podcast iTunes

Liste des épisodes

  • Recettes de joue 09.12.2019 | 3:23 min.
  • Claude Frôté - Risotto au saucisson et absinthe 09.12.2019 | 3:21 min.

    Risotto à la neuchâteloise, absinthe et saucisson neuchâtelois. Le risotto se prépare de manière très scrupuleuse. Un vrai risotto demande beaucoup de patience et de savoir-faire. Il est important de ne pas trop le cuire ! Ni trop, ni trop peu ! Prenez un carnaroli qui est le risotto le mieux indiqué pour cette recette. Faites éclater les grains dans de l’huile, et préparez un bouillon. Déglacez le risotto avec un peu de vin blanc et mouillez avec le bouillon. Remuez sans cesse pour éviter que le riz ne colle au fond. Ajouter le bouillon peu à peu avec parcimonie, il ne faut pas que le riz soit noyé par le bouillon. Pour réussir votre risotto, vous devez ajouter le bouillon toujours lorsque il vient à manquer un peu, afin qu’il garde son onctuosité. Pour le saucisson neuchâtelois, il suffit de le pocher dans une eau qui doit frémir. Elle ne doit pas être portée à ébullition ! 20 minutes de cuisson au maximum afin d’éviter que le saucisson soit sec. Incorporer le saucisson neuchâtelois haché grossièrement au risotto. Et ajouter quelques gouttes d’absinthe. Attention à la quantité, la fée verte donne rapidement beaucoup de goût et il est impossible de faire disparaitre son caractère. Il vaut mieux la verser peu à peu jusqu’à ce que l’on obtienne la saveur désirée.

  • Jean-Marc Soldati - Suprême de volaille farci aux chanterelles 09.12.2019 | 3:46 min.

    C'est la saison des chanterelles. Jean-Marc nous propose donc une recette à réaliser tout en finesse

  • Jean-Marc Soldati - Le pied de mouton 09.12.2019 | 2:01 min.
  • Jean-Marc Soldati - Suprême de faisan en salade 09.12.2019 | 2:59 min.
  • Jean-Marc Soldati - La rose des prés 09.12.2019 | 2:42 min.
  • Jean-Marc Soldati - De belles variétés de champignons 22.10.2019 | 2:24 min.

    Les champignons sont un véritable bonheur dans l'assiette. De belles couleurs d'automne et des saveurs particulières. Jean-Marc Soldati nous propose de belles idées de recettes, et nous parle des différentes variétés, les plus connues, que l'on peut apprêter de différentes façons...

  • Jean-Marc Soldati - Ravioles de bolets 22.10.2019 | 3:02 min.

    Ravioles de bolets Faire une pâte à nouille, avec de la farine, de l’œuf, de l’eau et un peu de sel. Laissez reposer cette pâte une bonne demi-journée. Bien nettoyer les bolets. Si vous avez des bolets un peu plus âgés avec de la mousse… ne la jetez pas. Gardez-là pour le fond de bolets. Emincez les champignons et jetez-les dans la poêle que vous aurez préparé avec un peu de beurre. N’oubliez pas les échalotes, une pincée d’ail et un peu de persil. Ajoutez des épinards frais sans les avoir blanchis. Assaisonnez le tout de sel et de poivre, réservez de côté et déglacer le tout avec deux cuillères de crème double pour l’onctuosité. Mélangez le tout et faites-en des petites boulettes. Etendre la pâte à ravioles et faire de petits disques d’une dizaine de centimètres. Humidifier la moitié du disque avec le jaune d’œuf, mettez la petite boule de farce de bolets, puis refermez la raviole. Vous plongez ces boulettes dans de l’eau bouillante, 2 à 3 minutes, puis faites une émulsion avec les parures des bolets que vous avez obtenus au début de la recette. Crémez le tout une dernière fois et dégustez avec bonheur !

  • Claude Frôté - La pomme de terre en Suisse 22.10.2019 | 1:52 min.

    La pomme de terre est un des légumes les plus consommés en Suisse. Son histoire dans notre pays est notamment marquée par le plan Wahlen lors de la guerre de 39-45.

  • Claude Frôté - Les gnocchis 30.09.2019 | 2:22 min.
  • La Vichyssoise 24.09.2019 | 1:44 min.

    La vichyssoise est une soupe, faite de purée de pomme de terre, de blanc de poireau et de bouillon de poule, avec ou sans oignon, liée à la crème fraîche et condimentée de ciboulettes ciselées. Il s'agit d'une soupe traditionnellement chaude servie glacée. L'apparition fut contemporaine de la diffusion du réfrigérateur aux États-Unis. Elle y connut une mode durant l'entre-deux-guerres, malgré son nom quasi imprononçable par un anglophone.

  • Soupe froide de tomate 16.09.2019 | 1:23 min.

    Soupe froide de tomates - Jean-Marc Soldati La tomate qui convient le mieux à cette recette est la San Marzano. On la reconnait à sa forme de petit poivron, et son goût est parfait pour ces derniers instants d’été. On commence par réaliser un coulis en faisant suer un peu d’oignon, de l’ail, une branche de thym et une branche de romarin. Quand le coulis est prêt, vous le laissez refroidir et vous le passez. Incorporer un yogourt de préférence de brebis dans votre coulis de tomates. Mixer le tout avec un peu de pesto, un basilic ciselé très fin avec de l’huile d’olives. C’est déjà prêt, il ne reste plus qu’à servir cette soupe estivale dans de petites verrines.

  • Melon et fromage de chèvre 11.09.2019 | 1:31 min.

    Lamelles de melon et fromage de chèvre Le fromage de chèvre frais se marie avantageusement avec de nombreux fruits. Avec des figues par exemple, le mélange des saveurs est un pur bonheur. Le miel peut ajouter encore d’autres émotions gustatives. Puisque nous sommes dans la saison du melon, prenez en un bien goûteux et coupez-le en fines lamelles d’environ 2 à 3 millimètres. Réalisez un petit cercle avec un emporte-pièce et glissez un morceau de fromage de chèvre que vous aurez très légèrement salé et poivré. Le miel est également le bienvenu en filet sur ce petit assemblage. Pour terminer votre préparation, vous ajouter quelques feuilles de salades comme de la roquette par exemple. Dégustez, savourez, le tour est joué !

  • Jean-Marc Soldati - Melon légèrement caramélisé en dessert 02.09.2019 | 1:46 min.

    Le melon caramélisé. Prenez un melon et coupez-le en quartiers et enlevez la peau. Prenez une poêle en téflon, mettez un peu de sucre au fond de votre poêle, une noix de beurre et faites dorer vos tranches de melon environ 5 à 6 minutes. Déglacez avec un peu de Grand-Marnier. Il ne reste qu’à accompagner ce dessert d’une glace de vanille. La saison du melon nous réserve encore beaucoup de belles surprises.

  • Jean-Marc Soldati - Soupe de melon 26.08.2019 | 2:10 min.

    Soupe de melon glacée (pour l’apéritif) Lavez votre melon, prenez une cuillère à parisienne pour réaliser quelques boules de melon. Prenez le reste du fruit et mixez-le avec un petit peu de poivre, il est même possible d’ajouter une pointe de Porto mais si le melon est assez savoureux, on peut très bien l’éviter. Mettez le tout au frais. Taillez en parallèle un peu de jambon de parme sous forme de juliennes, puis vous ajoutez un peu de menthe ciselée très finement. Cette soupe de melon glacée est une sorte de melon-jambon revisité. Bon appétit !

  • Claude Frôté - Du poisson pour prolonger la saison d'été 23.08.2019 | 1:46 min.

    Réalisez une pâte de pois chiches en les cuisant, puis les mixer et les monter à l’huile d’olive. Sur cette pâte vous allez poser votre poisson, un rollmops ou du maquereau que vous avez laissé mariner dans du vin blanc et du jus de citron durant 3 jours. Après les trois jours, retirez la membrane de la peau supérieure du maquereau délicatement pour ne pas abîmer la couleur de la peau. Vous coupez les poissons et il suffit de les ajouter à votre pâte de pois chiches. Pour l’été on peut également en toute simplicité profiter du bon goût des sardines, ou faire sauter quelques petites crevettes à la poêle. Il suffit à la fin de les ajouter à une salade iceberg par exemple. Pour l’assaisonnement, laissez libre court à votre imagination mais n’en faites pas trop afin d’éviter de détruire la saveur du poisson.

  • Jean-Marc Soldati, tartare de poisson avec une touche citronée 08.07.2019 | 2:51 min.
  • Jean-Marc Soldati, de légers tartares 01.07.2019 | 2:34 min.

    Nous vous proposons des tartares très légers

  • L'ail noir et le poisson 25.06.2019 | 2:01 min.
  • Claude Frôté - L'ail noir en grillade 18.06.2019 | 1:17 min.
  • Claude Frôté - L'ail noir en apéritif 11.06.2019 | 2:06 min.

    Pour réaliser de petites choses très simple pour l’apéritif, comme un beurre à l’ail noir. Prenez votre ail noir et la peler, et vous pressez les gousses d’ail. Mélanger avec 50 % de beurre et vous obtenez une pâte. Reste plus qu’à tartiner de petits toasts… Il est également possible de préparer une vinaigrette à l’ail noir. Dans les idées inédites il y a également les petites pâtes à l’ail noir. Ajouter encore simplement un peu d’huile d’olive et quelques tomates en dés pour la couleur avec un peu de basilic pour un parfum extraordinaire. L’ail noir va développer un côté balsamiques très agréable en bouche. Pour l’apéritif vous pouvez réaliser une tapenade traditionnelle avec des olives, un peu d’anchois, tomates et enfin l’ail noir en bonne quantité. Il n’y a plus qu’à tartiner sur des petits pains toastés.

  • Claude Frôté - l'ail noir 04.06.2019 | 3:14 min.

    L'ail noir est simplement une tête d'ail qui a chauffé une petite vingtaine de jours. Cette spécialité qui nous vient du Japon a des propriétés étonnantes

  • Jean-Marc Soldati - Volaille au vin jaune et morilles 27.05.2019 | 2:52 min.

    De la bonne volaille, des morielles et du vin jaune... voilà de quoi faire un bon ménage à trois !

  • Claude Frôté - Gratin d'asperges 24.05.2019 | 2:19 min.

    Gratin d’asperge… Le gratin se réalise avec tous les légumes. Avec les asperges c’est possible également mais attention à ne pas dénaturer le goût de l’asperge ! Faites cuire vos asperges un peu moins longtemps que d’habitude, puisque la cuisson se fera encore lorsque l’on glissera le plat au four. Pour gratiner prenez un petit peu de fromage râpé, échalote, vin blanc et crème. Ajoutez un peu de beurre et passer à la salamandre juste pour gratiner le plat.

  • Claude Frôté - Quelques bonnes asperges 13.05.2019 | 1:55 min.

    Jusqu’à la fin du mois de juin nous sommes en pleine saison des asperges. Il faut les acheter de première fraîcheur, de la région. On peut la manger crue, non pelée, faire des lanières et les poser sur une salade ou une viande. La fraîcheur permet de les goûter avec bonheur… Pour les asperges cuites, vous les pelez très légèrement. Ensuite les cuire environs 8 minutes. Sortez-les de l’eau, posez-les sur un plat, et ajouter simplement un peu d’huile d’olive et du gros sel. Avec une mayonnaise maison le résultat est tout simplement parfait…

  • Jean-Marc Soldati - Le printemps et la redécouverte du bon goût 06.05.2019 | 2:06 min.

    La nature se réveille et nous offre de belles saveurs pour le bon goût. Ce ui nous donne quelques idées toutes simples pour la cuisine

  • Gratin d'orties 30.04.2019 | 2:01 min.

    Gratin et soupe d’orties Prendre des orties pas trop grosses. Faites sauter du beurre avec des échalotes dans une poêle et faire suer les orties sans trop les chauffer, assaisonnez-les avec sel et poivre. Ajoutez de la crème et un peu de fromages avant de faire gratiner le tout au four. Avec des champignons vous obtiendrez un repas complet et très économique. Pour la traditionnelle soupe d’orties, commencer par faire sauter du beurre avec des échalotes et des oignons, ajoutez les orties et mouillez le tout avec du fond de volaille. A la fin faites-vous plaisir avec une bonne cuillère de crème double et mixez le tout sans passer au chinois. Accompagnez cette soupe de quelques croutons pour une belle petite soupe de printemps.

  • Morilles poêlées 24.04.2019 | 2:16 min.

    Poêlée de morilles Il faut donc la choisir dans le marché, et surtout, bien les laver pour éviter le sable ou résidus. Prenez-les grandes afin de les farcir avec ris de veau ou blanc de volaille. Pour la farce, vous mixez le ris de veau ou le blanc de volaille avec de la crème et des blancs d’œufs. Salez et poivrez. A l’aide d’une poche à dresser vous farcissez les grandes morilles. Ensuite, dans une petite sauteuse, vous faites fondre quelques échalotes avec du beurre, posez les morilles dans la sauteuse, bien rangées, et ajoutez un peu de fond de volaille. Cinq à six minutes à feu très doux, retournez-les et servez avec un peu de fond de morilles obtenu lors de la cuisson. Montez-les au beurre, ajouter un peu de crème et une pointe d’ail des ours.

  • Risotto au saucisson et absinthe 18.04.2019 | 3:21 min.

    Risotto à la neuchâteloise, absinthe et saucisson neuchâtelois. Le risotto se prépare de manière très scrupuleuse. Un vrai risotto demande beaucoup de patience et de savoir-faire. Il est important de ne pas trop le cuire ! Ni trop, ni trop peu ! Prenez un carnaroli qui est le risotto le mieux indiqué pour cette recette. Faites éclater les grains dans de l’huile, et préparez un bouillon. Déglacez le risotto avec un peu de vin blanc et mouillez avec le bouillon. Remuez sans cesse pour éviter que le riz ne colle au fond. Ajouter le bouillon peu à peu avec parcimonie, il ne faut pas que le riz soit noyé par le bouillon. Pour réussir votre risotto, vous devez ajouter le bouillon toujours lorsque il vient à manquer un peu, afin qu’il garde son onctuosité. Pour le saucisson neuchâtelois, il suffit de le pocher dans une eau qui doit frémir. Elle ne doit pas être portée à ébullition ! 20 minutes de cuisson au maximum afin d’éviter que le saucisson soit sec. Incorporer le saucisson neuchâtelois haché grossièrement au risotto. Et ajouter quelques gouttes d’absinthe. Attention à la quantité, la fée verte donne rapidement beaucoup de goût et il est impossible de faire disparaitre son caractère. Il vaut mieux la verser peu à peu jusqu’à ce que l’on obtienne la saveur désirée.

  • Claude Frôté - Salade de noix de St-Jacques 08.04.2019 | 2:39 min.

    Noix de St-Jacques en salade Choisir des noix de St-Jacques sauvages et fraîches. Bien les rincer… les passer dans un peu de sel avec de l’huile d’olive et un peu de jus de citron. Les poser sur une salade de salicornes ou de la roquette. Vous pouvez mélanger les deux. Préparer une sauce à salade avec un peu de soja et de vinaigre de riz, un peu de piment et des dés de citrons verts. Il suffit de poser les noix de St-Jacques sur la salade, ajouter quelques cacahouètes hachées, et du gingembre ou un peu de Galanga selon vos désirs. Pas de cuisson, des noix de St-Jacques fraîches, et vous voilà devant une assiette savoureuse et légère.

  • Jean-Marc Soldati - Ail sauvage ou ail des ours 26.03.2019 | 2:12 min.

    L'ail sauvage nous annonce le printemps et nous offre de nouvelles saveurs. L'ail des ours peut se déguster cru, ciselé sur une salade ou un potage. On peut également faire fondre cet ail sauvage dans une sauteuse avec du beurre et des échalopttes, comme pour les épinards. Assaisonner de sel et de poivre. C'est un très bel accompagnement pour une purée de pommes de terre. Pour un pesto original, prenez de l'ail sauvage, hachez le finement, mélangez avec de l'huile d'olive. Salez et poivrez et dégustez...

  • Claude Frôté - La Goulasch 21.03.2019 | 1:55 min.

    La goulasch hongroise Ingrédients pour 4 personnes : 800g à un kilo de bœuf dans l’épaule coupé en cubes de 1 à 2 cm, 400 à 500g d’oignons, 3 poivrons des 3 couleurs, 200g de tomates , un peu d’ail, paprika, poivre de Cayenne, sel, 1dl de vin rouge, 3dl de bouillon, un peu de marjolaine, du persil et du cumin. Sans oublier une pomme de terre par personne coupée en gros dés. Cuisson : Environ 1h30 Préparation : Rôtir la viande à chaleur vive avec de l’huile, retirer la viande et garder l’huile pour rôtir les oignons, les légumes, l’ail haché et les épices afin d’en faire un jus moelleux. Ensuite déglacer avec les 3 dl de bouillon. Laisser mijoter le tout durant une heure avec la viande. Après une heure, ajouter les pommes de terre, ajuster l’assaisonnement, servir et déguster !

  • Jean-Marc Soldati - Cuisses de canettes confites 05.03.2019 | 1:43 min.

    Cuisses de canettes confites Commencer par préparer la Gremolata qui est une petite persillade italienne. Emincer très finement un zeste de citron, avec un peu de persil et faire fondre au beurre une dizaine de secondes. Ajouter un peu de sel et de poivre. Rôtir les les cuisses de canettes dans un cassoton, déglacer avec un peu de fond de canette. Puis mettre les canettes au four à 140° à 150° durant plus d’une heure afin de les confire. Lorsqu’elles sont bien confites, sortir du four et garnir avec la Gremolata préparée en début de recette. Accompagner de légumes de saison : Gratin de pommes de terre ou cardon ou encore un choux-pomme gratiné. Bon Appétit

  • Claude Frôté - Poêlée de supions 25.02.2019 | 1:06 min.

    Poêlée de supions Laver et peler les supions. Ou demander à son poissonnier de réaliser cette première étape. Faire sauter les supions dans une poêle avec de l’huile d’olive à chaleur vive environs 15 secondes ! Le but n’étant pas de les cuire à ce moment-là. Ensuite les réserver dans une assiette. Mettre dans la poêle qui a servi, ail, échalotes, ciboulette, vous pouvez également ajouter un peu de coriandre selon votre goûts, quelques dés de tomate, du jus de citron, et vous déglacez au vin blanc. Reprenez les supions que vous avez réservés dans l’assiette, et vous les chauffez dans la préparation. Lorsque les supions sont à bonne températures, vous pouvez les dresser sur les assiettes. Ajouter un peu de sel et déguster avec bonheur !

  • Corégone à la poêle 18.02.2019 | 2:12 min.

    Corégone à la poêle. Profiter des poissons de la région. Mettre de l’huile d’olive dans la poêle sans trop la cuire. Laisser tiédir le poisson afin qu’il garde ses propriétés gustatives. Commencer par le cuire côté chair, secouer la poêle pour que le poisson ne colle pas. Quand le filet est devenu blanchâtre, le retourner pour le chauffer côté peau. La cuisson va durer au maximum 4 minutes, et le poisson est prêt. Dresser sur l’assiette, ajouter l’huile qui a servi à chauffer ce poisson puis un filet de citron et un peu de sel. Déguster avec bonheur !

Fin de la liste