Faire du théâtre pour partir au Rwanda

Passer par les planches avant de partir au Rwanda. Une vingtaine de membres de l’Aumônerie ...
Faire du théâtre pour partir au Rwanda

Aumônerie de jeunesse, Marie Grétillat et Maëlle Bader Marie Grétillat (à gauche) incarne Shana, le personnage principal de la pièce. Maëlle Bader est quant à elle l'auteure du texte.

Passer par les planches avant de partir au Rwanda. Une vingtaine de membres de l’Aumônerie de jeunesse de la paroisse réformée de Neuchâtel a créé une pièce de théâtre, Le Prix des rêves. Ils présentent le fruit de leur travail vendredi et samedi à 20h, ainsi que dimanche à 17h à la salle de spectacle de Corcelles.

Cette pièce raconte l’histoire d’un groupe de musique qui n’est pas parvenu à goûter au succès et qui s’est finalement dissout. Dix ans plus tard, Shana se lance à la recherche des membres éparpillés pour tenter de reformer le groupe.

Neuf acteurs et un pianiste composent la troupe. Le spectacle mêle musique et chants à l’intrigue. La pièce a été écrite et mise en scène par Maëlle Bader, l’une des membres de l’aumônerie.

L’entrée est libre, mais une collecte est organisée à la sortie. L’argent récolté doit permettre aux jeunes, âgés de 15 à 24 ans, de partir en voyage humanitaire durant trois semaines au Rwanda l’été prochain. Sur place, ils se rendront dans un centre qui recueille des jeunes issus de la rue. Les Neuchâtelois auront aussi quelques travaux de réfection à faire, dans les dortoirs notamment.

Les membres de l’aumônerie ont besoin de 70'000 francs pour financer leur projet. La somme récoltée à l’issue des représentations ne suffira pas. Les jeunes sont appelés à financer une part de leur poche. Ils ont déjà organisé une course de soutien et prévoient encore un souper de soutien. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus