Urgences engorgées pendant les fêtes

Prendre son mal en patience… C’est souvent le cas en période de fêtes dans les Urgences d’Hôpital neuchâtelois.

Beaucoup de médecins sont en vacances et les patients se rendent aux urgences. Autre problème, les malades ne s’adressent pas assez au Service de médecine d’office, en composant le 144, et se ruent à l'hôpital.

Une collaboration entre les pédiatres et Hôpital neuchâtelois a été mise sur pied, essentiellement à l’hôpital Pourtalès. Les spécialistes de la médecine enfantine font des gardes à l’hôpital, ce qui permet de décharger un peu les urgences. Des discussions sont en cours entre Hôpital neuchâtelois, les Services d’urgence et la Société neuchâteloise de médecine pour étendre cet accord aux généralistes. /sma

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus