Pas d'excuses du Grand Conseil

Le Grand Conseil neuchâtelois ne s'excusera pas après l'annulation du scrutin cantonal prévu dimanche. Il a rejeté par 93 voix contre 14 une résolution présentée le groupe PopVertSol.
 
Marianne Ebel souhaitait que le parlement présente ses excuses à la population neuchâteloise après les derniers épisodes qui concernent la votation cantonale sur la fiscalité des entreprises et l'accueil des enfants.
 
Le coût du scrutin, annulé par décision du Tribunal fédéral, est évalué à près de 120'000 francs. /msa


Actualités suivantes

Articles les plus lus