Chômage partiel chez Cartier

Ralentissement chez Cartier…

L’un des plus gros employeurs des Montagnes neuchâteloises introduira, dès le 1er mai, le chômage partiel à 60% pour son personnel de production et à 30% pour son personnel administratif.

Le fleuron du groupe Richemont appliquera cette mesure pour une durée de six mois, selon les quotidiens neuchâtelois.

Pas loin de mille personnes travaillent sur le site. Selon l’Agefi d’hier, environ 500 personnes seraient concernées. /sm


Actualités suivantes

Articles les plus lus