Les permis de conduire ne seront pas financés par les excès de vitesse

Ce n’est pas demain que les permis de conduire seront financés par les amendes pour excès de vitesse dans le canton de Neuchâtel. Le projet de loi lancé par les libéraux et les radicaux il y a une année a été balayé par le Grand Conseil neuchâtelois.

L’idée était de créer un fonds cantonal de la formation routière afin de financer les cours obligatoires pour l’obtention du bleu, un fonds alimenté par les amendes des radars fixes et mobiles postés sur les routes du canton de Neuchâtel.

Une loi trop chère, inéquitable et pas au point techniquement, selon le parlement.
 
Reste que la prolifération des radars dits non-préventifs agace une partie du monde politique. Un groupe de travail a été mis sur pied par le Département de la justice, de la sécurité et des finances pour étudier la question. Les communes ont aujourd’hui toute liberté pour poser un nouveau radar sur leur territoire. /vco
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus