Ebel licencie

Suppression de postes chez Ebel à La Chaux-de-Fonds. Selon Benedikt Schlegel directeur du groupe biennois MGI Luxury - qui regroupe les marques horlogères Ebel, Movado et Concord - , il devrait y avoir moins de 25 licenciements chez Ebel.
 
Des mesures de chômage partiel et de réorganisation ont permis de diminuer de moitié le nombre de licenciements sur une cinquantaine de postes prévus initialement au sein du groupe.
 
Le groupe communiquera ce mardi soir ou mercredi matin, le nombre exact de licenciements, lorsque tous les collaborateurs concernés auront été informés.
 
Zenith a également annoncé des licenciements ce matin. /nr

Actualités suivantes

Articles les plus lus