Dernier crédit étatique en faveur du CNIP

Le crédit supplémentaire urgent de 700'000 francs destiné à boucher les trous du Centre neuchâtelois d’insertion professionnelle à Couvet a été largement accepté par le Grand Conseil neuchâtelois.

Les députés ont bombardé de questions le chef du Département de l’économie, notamment quant à la pérennité du CNIP. L’institution devra rembourser, au total, 1,35 million de francs. Une somme de 1,05 million sera remboursée d’ici à la fin de l’année.

Frédéric Hainard est formel: il s’agit du dernier coup de pouce à l’institution dont il préside le conseil d’administration. /vco


Actualités suivantes

Articles les plus lus