ValFleurier se sépare de ses intérimaires

ValFleurier ne renouvelle pas les contrats de 47 intérimaires. Des contrats qui prennent fin à la mi-juillet.

La manufacture horlogère emploie actuellement 349 personnes sur ses sites de Neuchâtel, Buttes et La Côte-aux-Fées.

La marque du groupe Richemont qui produit des mouvements mécaniques a récemment engagé 150 personnes. Elle s’attendait à une explosion du marché, alors que les perspectives sont stables, explique Eric Klein, le directeur de ValFleurier. /vco


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus