Un délai pour les ex-UDC du Conseil général de Neuchâtel

Les cinq conseillers généraux qui ont démissionné de l’UDC en ville de Neuchâtel ont jusqu’au 7 mars pour sauver leurs places dans les commissions du législatif. Ce délai leur a été accordé par le Bureau du Conseil général, qui s’est réuni jeudi soir.

Les élus devront trouver un accord avec la seule représentante de l’UDC pour former un groupe. En cas d’échec, ils perdront leur place au sein des commissions. /cre


Actualités suivantes

Articles les plus lus