Contrefaçons horlogères: une trentaine de prévenus

L’instruction de l’affaire des contrefaçons horlogères qui avait secoué le canton de Neuchâtel en 2003 est bouclée. La juge d’instruction Sylvie Favre a transmis le dossier au ministère public.

Au total, une trentaine de personnes sont prévenues d’avoir trempé de près ou de loin dans cette affaire, selon la presse neuchâteloise.

A la contrefaçon, s’ajoutent plusieurs autres chefs d’accusation, notamment des vols de montres et de métaux précieux.

L’instruction principale de cette grosse arnaque tient dans 76 classeurs. /fap


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus