Marché aux puces à la Case à Chocs

Habits, jeux, vaisselle…pour la deuxième année consécutive, les administrateurs de la Case à Chocs, à Neuchâtel, ont organisé un marché aux puces Vendredi saint dans leurs locaux.

Cette année, le nombre d’exposants a presque doublé par rapport à 2009: ils étaient une cinquantaine venus de toute la Suisse romande à proposer les objets les plus insolites et rares, à l’image de cette coiffeuse des années septante.

Les organisateurs de ce marché aux puces ont délibérément choisi de planifier la manifestation le Vendredi saint: comme la loi neuchâteloise interdit de danser et d’écouter de la musique à plus de 73 décibels ce jour-là, le vide-grenier permet de s’amuser d’une autre manière, selon eux. /abo
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus