Gardes-frontières et policiers main dans la main

Nouvel accord de collaboration entre le Corps des gardes-frontières et la Police neuchâteloise. Il a été signé ce matin par l’Etat de Neuchâtel.

Cet accord entrera en vigueur le 1er novembre en même temps que les Accords de Schengen-Dublin. Avec la suppression systématique des contrôles aux frontières, les missions du Corps des gardes-frontières ont été modifiées. La loi sur les douanes prévoit que dans le cadre de ses missions primaires, il puisse recevoir une partie des tâches de sécurité de la part des cantons.

Les gardes-frontières pourront, par exemple, s’occuper des infractions qui ne nécessitent pas d'actes d'enquêtes considérables. Dans des cas plus complexes, ils feront appel à la Police neuchâteloise. /sm


Actualités suivantes

Articles les plus lus