Robinson accueille les hydrogéologues

Le promeneur qui s’aventure dans la forêt de Robinson à Colombier pourrait tomber sur de drôles de chantiers, comme des puits...

Une vingtaine d’hydrogéologues s’y sont installés cette semaine, à l’invitation de l’Université de Neuchâtel et du Comité international de la Croix-Rouge. Il s’agit d’un cours intensif sur la gestion des ressources en eau en cas d’urgence.

La réputation de l’Université de Neuchâtel en matière d’hydrogéologie n’est plus à faire. Et chaque année, le cours attire davantage d’ingénieurs étrangers: ils auraient dû être près de la moitié de l’effectif cette année, mais les participants d’Afghanistan n’ont pas pu obtenir les visas nécessaires. /vco


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus