Trivapor change de cap

trivaporL’association Trivapor, à Neuchâtel, espère trouver huit à neuf millions de francs pour renflouer le bateau à vapeur "Neuchâtel".

Dans ce but, l’association élargit son mode de financement aux pouvoirs publics de la région des Trois Lacs et du Jura. Un changement de stratégie dû à la crise financière qui restreint le mécénat privé, initialement prévu.

L’association a par ailleurs mandaté la Société de navigation lucernoise qui va établir l’avant-projet de navigation, devisé à 10 millions de francs.

L’objectif est que le bateau navigue en 2011. Ce qui signifie d’importants travaux de mise aux normes fédérales pour transporter quelque 300 passagers. /nr


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus