Faibles amendes dans l'affaire Perlac

Les cinq administrateurs de la société Perlac ont été condamnés chacun à une amende de 350 francs.

Le Tribunal de police de Boudry a rendu son jugement lundi dans cette affaire qui a débouché sur la fermeture de la ferme piscicole de Chez-le-Bart.

Le tribunal a finalement retenu comme infraction le fait que les cinq prévenus avaient introduit des truites dans la ferme piscicole, alors qu’ils n’en avaient pas le droit. Seul l’élevage de perches était autorisé.

Tous les autres chefs d’accusation ont été abandonnés. /fap


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus