Guérilla marketing à Neuchâtel...

Ceci n’est pas une statue, ceci n’est pas une crotte de chien ou un arrêt de bus… Des centaines de panneaux d’affichage ont fleuri vendredi matin au centre-ville de Neuchâtel.

Ces pancartes éphémères reprennent le procédé du peintre surréaliste René Magritte. Cette campagne publicitaire orchestrée par une agence de communication annonce l’ouverture prochaine du plus grand Palais des Beaux Arts de Suisse dans la périphérie de Neuchâtel. Il s’agit en fait d’un centre commercial qui souhaite faire parler de lui.  Reportage au cœur de la guérilla marketing…
 
 
 
Un sujet proposé par Gabriel de Weck. /gwe
 


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus