Des voix s’unissent pour célébrer Vendredi Saint

Le chœur neuchâtelois In illo tempore commémore Vendredi Saint à sa façon. Il interprète l’Office des Ténèbres vendredi à 20h30 à la Basilique Notre-Dame à Neuchâtel.
 
Cet office commente la Passion et la mise au tombeau du Christ. Quinze cierges brûlent sur un chandelier triangulaire, l’un d’eux est éteint après chaque psaume plongeant progressivement l’église dans les ténèbres. Seul demeure le cierge du Christ, caché derrière l’autel pour figurer sa mort.
 

Le chœur In illo tempore existe depuis environ 15 ans. Il est dirigé par Alexandre Traube et composé d’une vingtaine de chanteurs. /mvr


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus