Deux millions et demi pour NOMAD

Le Conseil d’Etat neuchâtelois plaide une nouvelle fois la cause de NOMAD.

Il revient devant le Grand Conseil avec un nouveau rapport pour l’assainissement du Service de soins à domicile. Le Gouvernement demande aux députés d’octroyer un crédit supplémentaire de 2,5 millions de francs pour le financement des investissements de NOMAD et un cautionnement d’au maximum 2 millions de francs. Le Conseil d’Etat relève que cette démarche permettra de stabiliser la situation financière de la structure et d’assurer le développement de ses activités.

Le Grand Conseil avait rejeté un premier rapport qui demandait un crédit de près de 6,3 millions de francs et un cautionnement simple de 2 millions de francs. /sma

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus