Le poste de city manager passe à la trappe

Michel Clottu ne sera pas remplacé.

La Ville de Neuchâtel n’envisage pas d’engager un nouveau city manager. Dans une réponse à une question du groupe socialiste, le Conseil communal privilégie des engagements sur mandats, pour l’organisation de la Quinzaine des commerçants par exemple.
 
Quant à la subvention accordée à Neuchâtel un cœur en ville, elle reste inscrite au budget. La nomination de Christian Van Gessel à la présidence de l’association lui a permis de reprendre un rythme de croisière. Le montant prévu au budget pourra donc être utilisé dans le cadre prévu. /sma
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus