Jeunes et moins jeunes s'essaient à la dictée

Les têtes ont fumé jeudi après-midi à l’Aula des Jeunes-Rives de Neuchâtel. La 11e dictée des aînés a réuni une centaine de personnes, de tous âges.

L’université du troisième âge, organisatrice de cette rencontre, a choisi cette année un texte de Claude Luezior, un écrivain romand.

La dictée coïncide avec la Semaine de la Francophonie. Pour la première fois d’ailleurs, deux classes de lycéens neuchâtelois sont venues tester leur orthographe et se confronter aux plus âgés. /abou


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus