Du chasselas et des sushis

Le vin neuchâtelois plaît aux Japonais. Le domaine Jean-Paul Ruedin à Cressier exporte son nectar dans ce pays depuis six ans. Ses bouteilles ont même paru dans un manga spécialisé en 2009.

Début novembre, Nicolas Ruedin s’est rendu sur place à Osaka pour rencontrer revendeurs et clients, ainsi que pour organiser des dégustations. Il a constaté que le chasselas et l’Oeil de Perdrix étaient particulièrement appréciés, car ils se marient bien avec la nourriture japonaise.

Dans le canton de Neuchâtel, plusieurs vignerons exportent à l’étranger, notamment en Allemagne, en Belgique et aux Etats-Unis. Le domaine Ruedin est celui qui exporte le plus en fonction de son chiffre d’affaire, avec 10% de vente à l’étranger. /mvr


Actualités suivantes

Articles les plus lus