Qualité des structures d'accueil de l'enfance neuchâteloises en péril?

Une diminution de l’espace d’accueil pour les enfants, du personnel moins qualifié et un taux d’encadrement amoindri: les conséquences des arrêtés adoptés fin novembre par le Conseil d’état neuchâtelois fait grincer des dents.
Le comité d’initiative «pour un nombre approprié de structures d’accueil de qualité» et les professionnels du milieu se sont unis ce matin pour dénoncer «une détérioration de l’encadrement de l’enfance». Et une augmentation probable des coûts pour les familles les plus défavorisées.

Avec ces arrêtés, le Conseil d’Etat souhaite augmenter le nombre de places d’accueil. Mais les professionnels du milieu craignent que la quantité prenne le pas sur la qualité.

L’initiative «pour un nombre approprié de structure d’accueil de qualité» devrait passer devant le Grand Conseil en début d’année prochaine. /vk

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus