Pas de retraite pour René Germanier

Faute de successeur, René Germanier a accepté de rester à la tête de la gendarmerie neuchâteloise jusqu’au mois de juin 2009.
 
Ce répit permettra au Conseiller d’Etat Jean Studer de préparer sereinement la succession du lieutenant-colonel âgé de 60 ans.
 
René Germanier aura pour défis majeurs de mettre en œuvre le projet de police unique et de garantir la sécurité de l’EURO 2008. / gw
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus