Parlons-en aussi à Neuchâtel

Parlons-en étend son offre. L’association cantonale de prévention du suicide, basée à La Chaux-de-Fonds, propose désormais des groupes de parole aussi en ville de Neuchâtel. La première réunion se tient le 24 mai à l’Hôtel des associations. 
 
Ces séances non-thérapeutiques sont animées par un psychiatre ou un psychologue ainsi que par une animatrice. Elles sont destinées aux adultes concernés de près ou de loin par la problématique du suicide. /aes


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus