Contre les violences faites aux femmes

Des danses, des chants, un feu d’alerte, un lâcher de colombes et la plantation d’un arbre.

Neuchâtel a participé à sa manière dimanche après-midi à la Marche mondiale des femmes.

Cette organisation internationale a décidé d’agir cette année en République démocratique du Congo, pour protester contre les viols et les mutilations génitales. Elle a envoyé une délégation de 1'000 femmes dans la province du Sud Kivu, où une manifestation a eu lieu en faveur de la paix et de la démilitarisation dans la région.

La section neuchâteloise de la Marche mondiale des femmes a invité la population à la rejoindre sur les Jeunes-Rives. Près d’une centaine de personnes s’y sont retrouvées dimanche en milieu d’après-midi. /msa

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus