Rupture au PLRN

Le nucléaire sème la discorde entre le Parti libéral-radical neuchâtelois et deux de ses conseillers d’Etat. Claude Nicati et Thierry Grosjean seront prochainement convoqués.
 
C’est l’opposition au nucléaire, communiquée lundi par le Gouvernement neuchâtelois, qui a mis le feu aux poudres. Cette prise de position a fait bondir le parti, qui soutient officiellement cette énergie.
 
Selon les informations de la RSR, Claude Nicati et Thierry Grosjean auraient voté avec la gauche pour s'opposer à de nouvelles centrales nucléaires. Une position jugée hypocrite et irresponsable par des membres influents du PLR. /sma


Actualités suivantes

Articles les plus lus