Les cormorans divisent

Samuel Progin, PêcheLa Confédération recommande aux cantons d'autoriser le tir des cormorans nicheurs qui s'attaquent aux filets de pêcheurs et à leurs poissons.

Pour les 40 pêcheurs professionnels du lac de Neuchâtel, les dégâts occasionnés par le volatile s’élèvent à 200'000 francs par année, soit 5700 francs par exploitation.

L’Association Suisse pour la Protection des Oiseaux dénonce un affaiblissement des sites naturels d’importance internationale.Depuis 2001, le cormoran niche traditionnellement en hiver sur les bords du lac. L’été dernier on dénombrait 350 couples.
Reportage de Gabriel de Weck avec notamment Samuel Progin, pêcheur à Hauterive. /gw
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus