Journée romande de la psychomotricité

Les psychomotriciens neuchâtelois ont profité aujourd’hui de la Journée romande de la psychomotricité pour faire signer leur pétition.
Le texte demande plus de postes, la gratuité du traitement et une planification cantonale.
Comparé aux autres cantons romands, Neuchâtel fait office de parent pauvre. Alors que Vaud compte un thérapeute pour 1500 patients, la proportion est de 1 pour 5000 en terre neuchâteloise. /cw


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus