Ile solaire: le CSEM prend ses distances

Le projet d’île solaire aux Emirats arabes unis a du plomb dans l’aile. L’ampleur de l’infrastructure va être redimensionnée et réduite à une plate-forme-test, selon le quotidien Le Temps.
 
Le Centre suisse d’électronique et de microtechnique, basé à Neuchâtel, sort de son côté de la gestion opérationnelle de cette technologie. Il va déléguer cette tâche à l’entité CSEM-UAE, financée par le gouvernement de l’Emirat. /sma


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus