Un poisson qui flotte…

Le portrait de Didier Cuche ne sera pas accroché aux murs de la Salle des Chevaliers, au Château de Neuchâtel. Il s’agissait bien entendu d’un poisson d’avril, auquel le champion a accepté de participer.

Le Conseil d’Etat a malgré tout témoigné sa reconnaissance à Didier Cuche, puisqu’il lui a remis un tableau du peintre vaudruzien Aloys Perregaux pour le féliciter de ses excellents résultats. /abou


Actualités suivantes

Articles les plus lus