Les jeunes socialistes neuchâtelois claquent la porte

Après plusieurs mois de querelle, la section neuchâteloise de la Jeunesse socialiste suisse claque la porte.

Cette décision fait suite à l'adoption samedi à Lausanne en assemblée des délégués d'un papier de position controversé sur les religions. Le document incriminé dénonce l'emprise des religions sur la société et demande une séparation stricte de l'Eglise et de l'Etat.

Le président des Jeunes socialistes suisses, Cédric Wermuth, concède que le débat a été "très très dur". Il estime toutefois qu'un terrain d'entente pourra être trouvé avec la section neuchâteloise. /ats-gwe


Actualités suivantes

Articles les plus lus