L'EREN ne bénira pas encore les unions homosexuelles

Le synode de l’Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel n’a pas osé faire un pas vers une liturgie pour les couples liés par un partenariat enregistré.

Par 25 voix contre 17, le législatif de l’EREN a refusé d’entrer en matière sur cette question délicate, cet après-midi, à Colombier.

Lors des discussions, deux visions se sont opposées. D’un côté, les libéraux qui veulent accorder une reconnaissance religieuse aux homosexuels. De l’autre, les conservateurs qui considèrent l’amour entre personnes du même sexe comme un péché. Entre ces visions, la crainte de diviser les paroissiens et de fragiliser la position de l’EREN.

Au final, les membres du synode ont préféré suivre la voie de la prudence. Ils ont demandé au Conseil synodal de constituer une commission chargée de trouver une décision par consensus. /cr

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus