Jour de colère à la Basilique Notre Dame

Le public neuchâtelois pourra découvrir ce vendredi l’une des toutes premières messes des morts de l’histoire de la musique.

L’ensemble médiéval Flores Harmonici interprète dès 20h à la Basilique Notre-Dame de Neuchâtel le Requiem du compositeur français de la Renaissance, Antoine Brumel (1460-1520).

Ce Genevois d’adoption pendant une décennie a notamment écrit le premier Dies Irae (jour de colère) polyphonique.

Flores Harmonici, dirigé par le Neuchâtelois Alexandre Traube, redonnera ce concert samedi à 20h à l’Eglise du Sacré-Cœur à La Chaux-de-Fonds.

L’entrée est libre avec collecte. /gwe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus