Claude Nicati blanchi

Le conseiller d’Etat neuchâtelois, Claude Nicati, se dit apaisé par le dénouement de l’affaire Roschacher. Le Tribunal pénal fédéral a rejeté le recours de Christoph Blocher.
 
Lorsqu’il était procureur général suppléant de la Confédération, Claude Nicati a été accusé avec deux autres membres du Ministère public de violation du secret de fonction, pour avoir transmis des documents à la Commission de gestion. Ces documents évoquaient un complot contre le procureur général Valentin Roschacher. La plainte de l’ancien conseiller fédéral est donc définitivement classée.
 
Pour l’actuel chef du Département neuchâtelois de la gestion du territoire, cette décision est une reconnaissance de son intégrité. /gw


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus