La crise continue à menacer l'emploi

Après la vague de licenciements chez Zenith au Locle et Metalor à Neuchâtel, le syndicat Unia s’attend à d’autres suppressions d’emplois, mais d’une moindre ampleur.

Selon le syndicat, une vingtaine de licenciements sont prévus dans une entreprise de galvanoplastie de La Chaux-de-Fonds.

Contactée, la co-responsable de Monnier SA conteste ce chiffre en indiquant que la société négocie actuellement un plan social. /nr


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus