A la rescousse des grenouilles

Plus de cinq cents mètres! C’est la distance de barrières qui a été posée jeudi à la Rincieure, en bordure de la route entre Valangin et Dombresson. Une équipe de bénévoles veut éviter le carnage de batraciens au Val-de-Ruz.
 
A l’aide de piquets et de bâches, ils ont sécurisé le passage entre les zones de repos hivernal des amphibiens et les marais. Les bénévoles estiment que grenouilles rousses, crapauds communs et autres tritons alpestres pourraient sortir prochainement.
 
A la fin des pontes, les barrières seront déplacées afin d’éviter que les batraciens ne finissent sous une voiture lorsqu’ils quittent les marais. /aju
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus