Viol collectif: sursis et acquitement

Coupable de viol collectif et de contrainte…
 
C’est le verdict rendu jeudi par le Tribunal correctionnel de Neuchâtel dans une affaire de relation sexuelle à trois. Les faits se sont produits au domicile de la victime au mois de mai 2008. La jeune femme n’a pas porté plainte. C’est sa gynécologue qui a dénoncé le cas à la justice.
 
Le premier prévenu, également petit ami de la victime, a été condamné à dix mois de peine privative de liberté avec sursis pendant deux ans et l’obligation de suivre une thérapie. Selon le tribunal, il a abusé de son autorité sur la jeune femme pour la contraindre à une relation sexuelle à trois.
 
Le second prévenu a été acquitté. Il ne pouvait pas savoir, selon le tribunal, que la victime n’était pas consentante./ sma
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus