Genève pourra retirer la garde des enfants mendiant

Après avoir interdit la mendicité, Genève veut aider les enfants mendiant. La police signalera désormais les cas au Service de protection des mineurs, qui pourra prononcer la clause péril. Les parents seront systématiquement dénoncés au procureur général. Le gouvernement estime que la situation d'enfants mendiant ou accompagnant des mendiants est particulièrement nuisible à leur développement et met leur santé en danger, a-t-il indiqué. Les conseillers d'Etat Charles Beer, à la tête du Département de l'instruction publique, et Isabel Rochat, responsable de la police, ont décidé de réagir de manière transversale. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus