Le mode d'élection

Le canton de Neuchâtel a deux systèmes électoraux différents, selon que le peuple choisit les membres de l’exécutif ou ceux du législatif.

 

Conseil d’État

Le Conseil d’État est composé de cinq membres, qui sont élus au système majoritaire à deux tours.

Le premier tour a lieu le 2 avril. Chaque citoyen vote pour cinq candidats au maximum. Ne sont élus que le ou les candidats qui parviendraient à obtenir la majorité absolue, soit plus que 50% des suffrages exprimés. Si ce premier tour ne permet pas d’élire cinq personnes, un deuxième tour est mis sur pied le 23 avril, à la majorité simple. Sont alors élus les cinq candidats ayant obtenu le plus de suffrages.

 

Grand Conseil

Le Grand Conseil est composé de 115 députés, élus au système proportionnel. Les sièges sont répartis entre les six districts en fonction de la population.

Les électeurs ne peuvent voter que pour les candidats de leur district de résidence.

 

Système proportionnel

Chaque parti propose une liste de candidats. Les électeurs choisissent parmi ces listes, qu’ils peuvent modifier à leur guise, pour autant qu’ils ne votent pas pour plus de candidats qu’il y a de sièges à pourvoir dans leur district.

La répartition des sièges se fait d’abord entre les listes, proportionnellement au nombre de suffrages remportés. Sont alors élus les candidats des listes qui ont obtenu le plus de voix.  

S’il y a 10 sièges à répartir, que le parti X obtient 500 voix, et le parti Y 300 et le parti Z  200, le parti X aura 5 sièges, Y 3 et Z 2.

 

Quorum

Le quorum est fixé à 10%. Autrement dit, une liste (ou un apparentement) qui obtient moins de 10% des voix est éliminée. Conséquence : un candidat peut réunir énormément de suffrages mais si sa liste ne décroche pas de siège, il ne sera pas élu.

 

Les apparentements

Les listes peuvent être apparentées. Dans ce cas, les suffrages des différentes listes sont additionnés pour la répartition des sièges. Ensuite, on procède à un nouveau calcul pour répartir les sièges entre les différents partis au sein de l’apparentement. /mwi