Opération Tupperware à Neuchâtel

La Ville lance une opération en collaboration avec GastroNeuchâtel et Ecoparc pour limiter ...
Opération Tupperware à Neuchâtel

La Ville lance une opération en collaboration avec GastroNeuchâtel et Ecoparc pour limiter l’usage des plastiques jetables lors de la pause de midi

Photo : DR. Photo : DR.

Remplir son Tupperware dans un restaurant lors de la pause de midi ? C'est l'action qu'a lancée la Ville de Neuchâtel avec GastroNeuchâtel et Ecoparc. Le projet Box ton lunch vise à réduire la consommation de plastique durant les repas.

« Près de 75% des Suisses mangent à l'extérieur à midi. Après le repas, les poubelles publiques et celles des bureaux débordent d'emballages en plastique », a déclaré mercredi Christine Gaillard, directrice de l'environnement et présidente de la Ville de Neuchâtel.

Des étudiants de l'Université de Neuchâtel sont à la base du projet Box ton Lunch, qui réunit déjà une douzaine de restaurants et de take-away. Dans le cadre d'un cours de marketing éthique, ils ont conçu les affiches pour la campagne de sensibilisation, ainsi qu'une carte de fidélité. La Ville de Neuchâtel a ensuite développé le projet avec un soutien financier de la part de la Confédération.


Gagner une boîte à repas

« Chaque fois qu'un client se rend dans un restaurant partenaire pour y remplir son Tupperware, il reçoit un point. Au bout de dix points, il peut participer à notre concours pour gagner une boîte à repas réutilisable », a expliqué Laetitia Estève-Floch, coordinatrice de projet au service de la mobilité et du développement.

Au total, 150 boîtes peuvent être gagnées. « Réutiliser une boîte à repas permet de réduire l'impact sur l'environnement », a ajouté Kimberley Mees, responsable de projets chez Ecoparc.


Seul un quart du plastique est recyclé

De son extraction à sa décomposition, le plastique pollue. Au niveau mondial, 95% des emballages en plastique finissent dans une poubelle après leur première utilisation. Et chaque année, au moins 6,4 millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les océans.

En Suisse, seulement 14% du plastique est recyclé selon des chiffres de l'Office fédéral de l'environnement de cette année. Mais ce recyclage ne concerne pas les emballages alimentaires, car ils contiennent des additifs ou des composites pour la conservation des produits.


Apprendre à cuisiner des restes

« Notre démarche s'inscrit dans l'air du temps à la suite des marches pour le climat. De plus, l'Union européenne a décidé de bannir de son territoire les plastiques à usage unique dès 2021 », a ajouté Christine Gaillard.

L'association GastroNeuchâtel encourage les restaurateurs neuchâtelois à prendre part à ce projet. Pour l'instant, Box ton Lunch se limite à la Ville de Neuchâtel.

Des ateliers culinaires auront aussi lieu dans le cadre de ce projet. Ils permettront notamment aux participants d'apprendre à cuisiner des restes pour la pause de midi. Un atelier zéro déchet est également prévu, ainsi qu'un concours photos sur Instagram. /ATS-mwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus