Pas de décision sur l’avenir de la HEP-BEJUNE avant cet automne

Le Comité stratégique de la HEP-BEJUNE, la Haute Ecole Pédagogique des cantons de Berne, Jura et Neuchâtel, a lancé ce printemps une étude sur la réorganisation de l’institution. L’un des points étudiés portait sur le regroupement sur un ou deux sites de l’école, qui compte actuellement trois antennes: Bienne, Porrentruy et La Chaux-de-Fonds.
 
Le rapport a été transmis il y a quelques jours au Comité stratégique. Mais il faudra encore patienter avant d’en savoir plus sur l’avenir de la HEP.
 
 
Plusieurs variantes
 
Le Comité stratégique de la HEP-BEJUNE a pris connaissance le 17 juin dernier des conclusions de l’étude. Dans un communiqué publié vendredi matin, les conseillers d’Etat des trois cantons concernés indiquent que le rapport débouche sur plusieurs variantes. Celles-ci combinent le nombre de sites, leur organisation et leur localisation à Bienne, La Chaux-de-Fonds et Delémont – au vu de l'option jurassienne de déplacement du site de Porrentruy à Delémont. Selon l’étude, qui se base aussi sur les flux d’étudiants et leur basse de recrutement notamment, l’organisation actuelle souffre d’une dispersion des activités d’enseignement. Ce point peut être amélioré de manière sensible.
 
 
Tenir compte des sensibilités régionales
 
Le Comité stratégique se dit aujourd’hui conscient de «l'importance de profiler positivement la HEP-BEJUNE». Il est résolu à améliorer la situation actuelle, tout en portant également attention aux questions sensibles d'équilibres régionaux. Une décision sera prise cet automne, sur la base de l'approfondissement de ces différentes variantes. /lbe + comm
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.