Micheline Calmy-Rey défend la voie bilatérale devant le National

Le Conseil fédéral tient à la voie bilatérale avec l'Union européenne (UE) et au droit de codécision de la Suisse, a martelé jeudi Micheline Calmy-Rey devant le Conseil national. Elle répondait à l'UDC qui a remis une fois de plus la question sur le tapis.La conseillère fédérale a répété les propos tenus devant le Conseil des Etats lundi. "Il ne faut pas chatouiller le chat qui dort sous peine d'être griffé", a-t-elle réitéré, alors que les orateurs de l'UDC ont accusé le gouvernement de viser sournoisement l'adhésion en refusant de retirer la demande déposée en 1992 devant les communautés européennes. "C'est un débat obsolète", a-t-elle réitéré. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.