Nouvelle année record pour l'EuroAirport

Plus de quatre millions de personnes ont pris l'avion à l'EuroAirport de Bâle-Mulhouse-Freiburg l'an dernier. Il s'agit d'un record absolu. La croissance se monte à 6,3% par rapport à 2006. Et cela, sans augmentation de mouvements, soit d'atterrissages et de décollages. Les avions ont été tout simplement mieux remplis. De son côté, le trafic de marchandises a augmenté de 12% en 2007.
 
Vers des diversifications en 2008
Malgré ces bons résultats, les administrateurs de l'EuroAirport se gardent bien de fanfaronner: le site franco-germano-suisse dépend principalement des compagnies low-costs aujourd'hui, un domaine imprévisible. Pour consolider le site, le Conseil d'administration souahite donc diversifier les activités de l'aéroport, notamment avec la création d'un pôle de maintenance aéronautique, un pôle d'excellence qui conjuguera formation et activités entreprenoriales.
Le domaine du fret sera également adapté et modernisé. L'obectif pour l'EuroAirport est de prendre en charge le 50% du fret aérien totale de la région en 2020. Enfin,toujoursen vue d'une plus grande diversification, l'aéroport proposera cette année de nouvelles destinations, notamment Belgrade, Montréal et Toronto.
 
L'ILS 34 utilisé pour la première fois
 
L'EuroAirport a fait le point également sur les mesures prises pour réduire les atteintes à l'environnement. Côté bruit, notons que l'ILS 34, ce système d'atterrissage par le nord, soulage les communes riveraines de l'aéroport. Dans le même temps, il engendre plus de nuisances pour les communes jurassiennes notamment dans le Val Terbi. L'ILS 34  a été utilisé une première fois le 24 décembre et les autorités de l'aéroport disent n'avoir reçu aucune plainte suite à cette première.
En matière énergétique, l'EuroAirport commence à utiliser des voitures électriques, il a construit une station de distribution de gaz et espère encore améliorer la desserte du site par les transports publics, notamment côté français. /lb
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.