Adolescence: la dépression guette les gros utilisateurs d'internet

Les adolescents qui passent plus de deux heures par jour sur internet ont un risque accru de souffrir de symptômes dépressifs. Mais ceux qui ne surfent pas du tout également, selon une étude lausannoise.Les chercheurs du Groupe de recherche sur la santé des adolescents de l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive au CHUV ont utilisé les données de l'étude SMASH de 2002. Celle-ci portait sur la santé de 7211 jeunes de 16 à 20 ans: 3305 filles et 3906 garçons. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.