Chute des infarctus aux Grisons depuis l'interdiction de fumer

Le nombre d'infarctus a diminué d'un cinquième aux Grisons depuis l'introduction de l'interdiction de fumer dans les lieux publics, selon une étude. La baisse est particulièrement marquée chez les non-fumeurs car ils sont désormais moins exposés à la fumée passive.L'interdiction de fumer a été introduite dans le canton en mars 2008. Durant les deux années précédentes (mars 2006 à février 2007 et mars 2007 à février 2008), les Grisons ont recensé respectivement 229 et 242 cas d'infarctus, a précisé l'hôpital cantonal, auteur de l'étude. Durant les 12 mois qui ont suivi l'interdiction, le nombre d'infarctus a en revanche baissé de 22%, à 183 cas. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.