Crise financière: Unia prône l'interventionnisme économique

Quatre ans après sa naissance, le syndicat Unia se présente comme un contrepoids solide aux marchés financiers en déroute. Il a exigé un interventionnisme économique pour mettre la Suisse à l'abri des effets de la crise financière.La politique néolibérale de déréglementation dans les années 80 et 90 a conduit à la crise actuelle, a dénoncé Andreas Rieger, co-président d'Unia. "Au lieu de racheter des créances pourries avec les milliards des contribuables, il faut investir ces moyens dans l'économie réelle". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.