Quasi pas de conflits entre générations, selon une étude du FNS

Une étude du Fonds national suisse (FNS) remet en cause l'existence d'un conflit entre les générations. Le vieillissement démographique n'est pas une menace pour la société, selon les chercheurs qui mettent en avant les transferts intergénérationnels privés."Il est faux de croire qu'il faut augmenter la natalité pour assurer à long terme la stabilité de la population", notamment au niveau des assurances sociales, indique le "Rapport des générations en Suisse" publié par le FNS. Davantage de naissances signifie aussi plus de charges sociales pour la population active qui devra subvenir aux besoins des seniors mais aussi des enfants. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.