Doris Leuthard prie l'Italie d'arrêter de criminaliser la Suisse

La Suisse demande à ne plus être criminalisée par les autorités italiennes qui traquent les fraudeurs du fisc. En visite à Rome, Doris Leuthard a rappelé que la Suisse n'était plus sur la liste grise de l'OCDE et devait donc être retirée de la liste noire italienne."L'amnistie fiscale est légitime, mais nous ne sommes pas d'accord avec la manière dont elle est mise en oeuvre. Contrôler exclusivement les banques suisses revient à une criminalisation de celles-ci", a déclaré la conseillère fédérale à Rome. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.